Un sol coulé dans votre salle de bains : un revêtement adéquat ?

Vous l’aurez probablement remarqué, le sol coulé est de plus en plus utilisé pour garnir nos salles de bains. Cette finition de sol brillant sans joint est coulée en une fois sur la chape. Posséder un sol coulé dans votre salle de bains offre de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients. Nous vous présentons un compte-rendu dans cet article.

Qu’est-ce qu’un sol coulé ?

Les sols coulés ont longtemps été réservés aux usines et autres bâtiments industriels. Cette tendance est relativement récente pour les habitations de particuliers. Un sol coulé peut se composer de béton ou de résine, mais le béton n’est pas recommandé dans une pièce d’eau car il n’est pas étanche.

L’idéal est de choisir un sol coulé en polyuréthane, en epoxy ou à base de ciment. Ce dernier ressemble à du béton, mais est bien étanche et moins rigide.

 

Quels sont les avantages ?

Un sol coulé en résine ne présente aucun inconvénient, ce qui en fait une option plus qu’intéressante. Parmi ses avantages, citons :

  • une parfaite étanchéité ;
  • une facilité d’entretien ;
  • et un coulage rapide.

Il est, en outre, tout à fait possible d’installer un sol coulé au-dessus d’un chauffage par le sol ou d’un sol existant.

 

Du plus classique au plus branché : quel style vous convient ?

L’atout principal de ce revêtement ? Le sol coulé crée une ambiance toute particulière dans votre salle de bains. Selon vos préférences, vous pouvez opter pour un style classique ou branché. Vous avez en effet un vaste choix de couleurs parmi le nuancier RAL, mais vous pouvez aussi les mélanger entre elles. L’imitation bois fait même partie des possibilités.

 

Un sol coulé : pas toujours adéquat dans la salle de bains

Vous envisagez un sol coulé pour votre salle de bains ? Gardez en tête que certains matériaux s’accompagnent de quelques inconvénients. Par exemple, l’epoxy est assez sensible aux rayures. Il vous faudra donc marcher uniquement à pied nus ou en pantoufles à semelle douce. Si vous passez souvent dans votre salle de bains avec vos chaussures, vous risquez de l’abîmer à long terme.

Faites également attention à ne pas renverser de l’eau trop chaude sur le sol coulé. L’eau du bain ou de la douche à température normale ne cause aucun problème, mais une eau trop chaude peut laisser des traces sur le sol, qui restent visibles plusieurs jours.

24 06 2016
Allez-vers le catalogue