Quel système de ventilation choisir pour votre salle de bains ?

Une salle de bains mal ventilée peut être sujette à de fâcheux problèmes d’humidité. Or l’humidité, est synonyme d’air malsain et de moisissure ! Comment aérer votre salle de bains de manière optimale ? Nous vous présentons ici quelques systèmes de ventilation.

Ventilation naturelle

Vous pouvez équiper vos fenêtres existantes d’une grille de ventilation pour permettre à l’air frais de rentrer et à l’air pollué de sortir. Cette solution abordable peut toutefois causer des problèmes d’humidité à terme si elle n’est pas complétée par une autre forme d’aération.

 

Système de ventilation mécanique pour votre salle de bains

La ventilation mécanique permet de ventiler plus efficacement votre salle de bains. Les installations de ventilation avec un système d’aspiration accélèrent le processus et évitent la formation de condensation.

 

Le système apporte directement l’air frais de l’extérieur (via la grille de ventilation dans les pièces sèches) dans la salle de bains. Le petit inconvénient réside dans la température de l’air importé qui dépend des saisons. L’extraction d’air se fait par les grilles de ventilation dans les espaces humides.

 

Ventilation à la demande

Vous avez le choix entre une ventilation permanente ou à la demande. La ventilation à la demande fonctionne grâce à des capteurs. Ceux-ci enregistrent la concentration de CO2, l’humidité relative et éventuellement les mouvements. Ils enclenchent ou non le ventilateur en fonction de leurs mesures. Une méthode efficace et économe pour contrôler l’humidité de l’air de votre salle de bains !

 

Ventilation équilibrée

La ventilation équilibrée, ou ventilation de type D, vise à maintenir un équilibre entre l’apport et l’évacuation d’air dans l’habitation. L’air pollué est extrait par les grilles d’évacuation dans les espaces humides. L’air frais est, quant à lui, introduit dans les espaces secs par un conduit relié à l’air extérieur. Le système est presque toujours connecté à un appareil de récupération de la chaleur. Une grande partie de la chaleur perdue lors de l’évacuation d’air peut ainsi être réutilisée.

 

Notez toutefois qu’un entretien optimal des filtres est indispensable. N’hésitez pas à demander toutes les informations nécessaires à votre fournisseur.

17 05 2016
Allez-vers le catalogue