Utiliser l’eau de pluie ? Pour quoi ? Petit mode d’emploi

L’eau de pluie peut être utilisée de mille et une façons. Dans la salle de bains, l’eau de pluie peut rendre de grands services, mais mieux vaut l’éviter pour votre hygiène personnelle. Suivez le guide…

La récupération de l’eau de pluie est entrée dans les mœurs

La durabilité est devenue un argument phare de toute construction et rénovation. Le recours à des énergies renouvelables est aujourd’hui une évidence, tout comme la récupération de l’eau de pluie. Ces eaux pluviales sont recueillies dans un puits ad hoc, filtrées et ensuite envoyées dans la maison par une pompe.

Comme l’eau de pluie est gratuite, autant s’en servir ! En revanche, un système de récupération de l’eau de pluie exige un certain investissement. Cependant, vous le récupérerez à terme.

L’eau de pluie pour le jardin et les toilettes

L’eau de pluie est généralement utilisée pour les chasses d’eau, l’arrosage du jardin ou le nettoyage des voitures. Elle est filtrée mais il n’est pas nécessaire de la soumettre à une filtration poussée. Dans les lave-linge, l’eau de pluie est aussi utilisée mais doit alors être soumise à une filtration supplémentaire.

Eau de pluie et hygiène personnelle ? Qu’en est-il ?

Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’utilisation de l’eau de pluie dans la baignoire ou la douche. La réponse est « non », car l’eau de pluie contient trop de bactéries et de métaux. Ils peuvent être éliminés mais seulement à l’aide d’une filtration poussée. Étant donné que vous entrez immédiatement en contact avec l’eau de pluie, elle doit être purifiée pour atteindre la qualité de l’eau potable. Des systèmes de purification onéreux sont à votre disposition, mais le jeu en vaut-il la chandelle ? De manière générale, la rentabilité d’un tel investissement n’est pas au rendez-vous pour les particuliers.

22 04 2016
Allez-vers le catalogue