Comment prévenir le gel des canalisations ?

Le gel des tuyaux peut causer de nombreux dommages à votre habitation. Mieux vaut prévenir que guérir. Si le mercure plonge sous zéro, il est déjà trop tard pour agir. Il vaut mieux s’y prendre un peu à l’avance. Avec les quelques conseils suivants, vous devriez pouvoir éviter quelques catastrophes.

Ne donner aucune chance au froid

Les canalisations d’eau se situent souvent dans la cave, où les températures sont fraîches et les courants d’air fréquents. C’est pourquoi il vaut mieux être prudent, car l’air glacial de l’extérieur peut facilement causer des dommages. Calfeutrez les interstices et évitez les courants d’air pour empêcher le gel de pénétrer durant les saisons froides.

La température intérieure ne doit pas descendre sous un certain seuil

Le meilleur moyen pour ne pas connaître le gel de vos canalisations ? Ne pas laisser la température descendre sous un certain seuil. 10 degrés est un minimum. Si vous partez en vacances durant les mois d’hiver, réglez votre thermostat.

L’isolation contre le gel des canalisations

Grâce à l’isolation, il est possible d’éviter le gel des canalisations. Couvrez vos tuyaux d’une couche d’isolant, et veillez à ce qu’il soit solidement fixé. Faites particulièrement attention aux coudes et aux angles des tuyaux. Gardez à l’esprit qu’en cas de gel important, cette couche isolante ne sera malheureusement pas suffisante.

Astuce : videz totalement vos tuyaux d’arrosage du jardin avant les premiers gels. Vous éviterez ainsi qu’ils gèlent et se fissurent.

Comment réparer ?

Vos canalisations sont tout de même gelées ? Fermez immédiatement l’arrivée d’eau. Vous pouvez réchauffer les canalisations en douceur, avec un sèche-cheveux par exemple. Soyez prudent au moment de rouvrir les vannes, car elles pourraient se fissurer. Dans ce cas, une réparation s’impose.

11 12 2015
Allez-vers le catalogue