Une douche-pluie, un véritable plaisir pour se détendre

Si vous aimez prendre des douches relaxantes, vous adorerez certainement la douche-pluie. Après une journée épuisante ou une séance de sport intensive, rien n’égale le plaisir d’une douche-pluie bien chaude… Vous trouverez d’ailleurs certainement un modèle dont le design convient à votre salle de bains. Vous devrez malgré tout faire attention à certains critères, que nous passons en revue dans cet article pour vous éviter les mauvaises surprises.

La bonne hauteur

Pour profiter de votre douche-pluie de manière optimale, celle-ci doit être installée suffisamment haut. Et cette hauteur dépend de la manière dont vous installez la douche :

-        Sur le mur de la douche, avec un pommeau de douche.

-        Encastrée dans le mur, pour ne voir que le pommeau.

-        Encastrée dans le plafond.  

Si vous installez votre douche-pluie au plafond, celui-ci doit au moins posséder une hauteur de 2,20 m. Si vous l’accrochez au mur, rajoutez environ 10 cm. Bien entendu, installer une douche-pluie encastrée est plus complexe, mais grâce à notre tutoriel pratique, vous ne rencontrerez aucun problème !

Évacuation et capacité en eau chaude

Le pommeau d’une douche-pluie est plus large. Cela veut dire que, quel que soit le modèle, votre douche-pluie utilisera 2,5 fois plus d’eau qu’une douche traditionnelle. En d’autres termes, votre installation standard de chauffage ne suffira pas parce que sa capacité est insuffisante. Pour régler le problème, vous aurez besoin d’une nouvelle chaudière plus puissante, d’un nouveau boiler ou d’un circulateur. N’oubliez pas que vous devrez également installer une évacuation plus grande.

Une douche-pluie écologique : et pourquoi pas ?

Vous désirez limiter votre consommation d’eau ? L’idéal est d’opter pour une douche-pluie à pommeau plus petit et, mieux encore, pour un modèle qui économise l’eau : en ajoutant de l’air dans le jet d’eau, vous limiterez votre consommation sans sentir la différence.

16 07 2018
Allez-vers le catalogue