Réparez vous-même un robinet qui fuit en 5 étapes

Dans une salle de bain, il n’y a rien de plus lassant que le cliquetis des goutes d’un robinet qui fuit. Vos nerfs n’en sont pas les seules victimes, car votre portefeuille en souffrira aussi. Saviez-vous qu’un robinet qui fuit représente un gaspillage de 2 000 à 35 000 litres d’eau par an ? C’est une raison largement suffisante pour réparer directement la fuite. Suivez ces cinq étapes simples et votre problème appartiendra au passé !

Remplacé le joint d’étanchéité usé

Quand un robinet fuit, le joint d’étanchéité en caoutchouc (également appelé « joint ») est généralement usé ou durci. Fort heureusement, le remplacement de ce joint se fait en un rien de temps.

ÉTAPE 1: Fermer l’alimentation en eau

Fermez le robinet d’arrêt de la conduite d’eau. Ouvrez ensuite le robinet qui fuit afin d’évacuer toute l’eau restante des conduites. Ne gaspillez pas cette eau, mais récoltez-la dans un arrosoir pour vos plantes. Ainsi, vous n’en perdrez pas une goutte !

ÉTAPE 2: Démonter le robinet

Tirez le cabochon du robinet ou desserrez la vis en dessous de la pastille colorée afin de pouvoir enlever le cabochon. Desserrez ensuite le mécanisme du robinet avec une pince multiprise ou une clef anglaise. Le joint se trouve au bas de la tige du mécanisme du robinet et y est fixé à l’aide d’une petite vis.

ÉTAPE 3: Éliminer les dépôts de calcaire

Profitez de l’occasion pour détartrer à fond toutes les pièces du robinet. Laissez-les tremper quelques heures dans du vinaigre et votre robinet sera comme neuf !

ÉTAPE 4: Placer un nouveau joint d’étanchéité

Desserrez la vis qui fixe le joint d’étanchéité, remplacez le joint par un joint neuf et resserrez la petite vis.

ÉTAPE 5: Monter le robinet

Replacez toutes les pièces, serrez-les fermement et ouvrez à nouveau le robinet d’arrêt. Ensuite, ouvrez et fermez le robinet. Si l’eau coule à flots et que le robinet se ferme comme au premier jour, votre mission est réussie !

28 08 2015
Allez-vers le catalogue